T-shirt La vignette Automobile

T-shirt La vignette Automobile

35,00 €

En 1956, les finances publiques françaises sont au plus mal, ainsi Guy Mollet souhaite trouver une nouvelle source de financement pour garantir un revenu minimum à toutes les personnes âgées de plus de 65 ans, via un nouveau « Fonds national de solidarité ». Le choix se porte sur l'automobile, produit considéré comme luxueux à l'époque.

- +
  • Avaiability En stock
Description

En 1956, les finances publiques françaises sont au plus mal, ainsi Guy Mollet souhaite trouver une nouvelle source de financement pour garantir un revenu minimum à toutes les personnes âgées de plus de 65 ans, via un nouveau « Fonds national de solidarité ». Le choix se porte sur l'automobile, produit considéré comme luxueux à l'époque.

Le montant de la vignette est assis sur la « puissance fiscale » (les véhicules d'importation étant d'une puissance fiscale légèrement supérieure, l'État incite par la même occasion à la consommation nationale). Les plus de 65 ans sont dispensés de cet "impôt déguisé". Adopté par le Parlement, les premières vignettes arborent la mention « Fonds national de solidarité » en septembre 1956.

En 2000, elle est supprimée par Laurent Fabius, ministre de l'Économie du gouvernement Jospin, pour tous les véhicules particuliers (l'État versant à la place une nouvelle dotation aux départements), mais continue d'exister pour les véhicules professionnels. Elle s'appelle ensuite la taxe différentielle sur les véhicules à moteur.

Vos questions
Aucune question pour le moment
En cours de chargement...