Origine

 

 

Petit, je me souviens me lever aux aurores pour suivre discrètement mon papa se diriger vers le garage familial. Deviner l’automobile destinée à la balade de mes parents est un vrai jeu pour moi. Jaguar, MG, Austin-Healey ou Lotus ? Elles ont toutes leurs charmes et leurs particularités.

 

J’entends l’amorce de la pompe électrique et l’enclenchement du démarreur. Ça y est, elle va bientôt démarrer…

 

Vroom... Vroom, je sais à présent quel bijou va arpenter les routes de Provence. Cette sonorité parfaitement reconnaissable est celle du quatre cylindres 2.7L développée par Donald Healey. Vous l’avez reconnu vous aussi ? C’est la sublime Austin-Healey 100-4 BN2 Le Mans "Usine" (seulement 640 exemplaires), chargée d’histoire et de courses mythiques telles que Sebring ou Reims, qui s’extrait du temple.

Pour rien au monde, je ne raterais ce spectacle visuel, olfactif et auditif. Une autre partition se joue à l’intérieur du garage, statique et sans bruit mais tellement riches en émotion. Ces centaines d’objets accumulés pendant des décennies me racontent leurs histoires. Les plaques émaillées attirent mon attention, les bidons d’huile me font penser aux mécaniciens d’antan, les affiches me font voyager et… ce volant accroché au mur me fait rêver. La forme et les matières, du bois verni et de l’aluminium poli, me donnent envie de le prendre en main mais le décrocher du mur constitue pour moi un sacrilège tant il me semble être le « coeur » de cette pièce. 

Pourtant mon père en décide autrement en me l’offrant un jour où je ne cessais de le fixer. Ce volant devient l’emblème et le logo que vous connaissez tous. 
Un logo n’a de sens que s’il y a une marque, un nom, un concept autour et tout cela est venu naturellement.


Les photos originales de presse que nous utilisons sur nos tee-shirts proviennent d’une collection privée découverte en partie dans une vieille malle en cuir. Elles sont toutes plus incroyables les unes que les autres. Fangio à Rouen-les-Essarts, Phiphi’ Etancelin au Grand Prix de Monaco ou encore François Cevert au Grand Prix des Etats-Unis. Il nous est paru évident de vous éditer ces photos uniques pour que vous en profitiez aussi.

Comme vous, un "Vroom Vroom" a bercé mon enfance. Un son commun, universel est capable en un instant d’enchanter et de rassembler les Hommes. A présent, il est temps de transmettre cet héritage à tous ceux qui s’émerveillent devant le bruit de ces automobiles aux charmes intemporels. Cette symphonie, c’est Vroom Vroom.

Se rencontrer, partager la passion entre Vroomers et échanger nos anecdotes créent des amitiés fortes et Vroom Vroom permet cela.

 

 

 

Loading...